La grande barrière de corail présenté par Clément et Philippe.

Introduction :

De sa beauté remarquable, de sa faune et flore variées la grande barrière de Corail est considérée comme la plus grande structure vivante sur Terre.

C’est aussi une forte destination touristique.                               (Unesco)

 Présentation : UNESCO

 L’Unesco est une institution spécialisée du système des Nations Unies c’est-à-dire presque tous les Etats de la planète. L’Unesco a été fondée le 16 Novembre 1945, elle siège aujourd’hui dans le 7eme arrondissement de Paris.

47 sites français sont inscrits au patrimoine mondial dont la liste est établie par le patrimoine mondial de l’Unesco.               (Wikipédia)

Site classé

 Un  site classé est un label officiel français qui désigne les sites naturels dont l’intérêt paysage, artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque exceptionnel justifie d’un suivi qualitatif sous la forme d’une autorisation préalable pour les travaux susceptibles de modifier l’état ou l’apparence du territoire protégé.           (Wikipédia)

La grande barrière de corail

 Nous avons choisi la grande barrière comme site naturel classé pour ces nombreux récifs, ses paysages variés et notamment sa splendeur.

 Sommaire

I – Développement

– Situation géographique

– Présentation historique

– Présentation des aspects remarquables et de l’intérêt touristique

II – Conclusion

– La synthèse de la présentation

– L’ouverture sur autres thèmes ou d’autres aspects du site

Situation géographique

 La grande barrière de Corail se situe sur les côtes de l’Australie et est composé de nombreuses îles ilots et atolles, elle s’étend sur 2600 km de Bundaberg à la pointe de Cap York  région la plus riche en terme de diversité de la faune dans le monde, sa zone géographique se situe en Asie et dans le Pacifique. Située à 50 km du large on peut l’apercevoir des côtes.
(UNESCO et Wikipédia)

(aslc-en-oz.blogspot.com)

Présentation historique

 Durant la dernière ère glaciaire  (il y a 18 000 ans), des collines dues à la diminution de l’eau ont émergés. Cependant, c’est il y a 9 000 ans (fin de l’ère glaciaire) l’eau ayant remontée les colonies de coraux ont dû coloniser vers de nouveaux endroits, notamment en Australie. Découverte le 11 juin 1770 par  James Cook, la Grande Barrière de Corail est important dans la culture historique et contemporaine de « l’Aboriginal and Torres Strait Islander » groupes des zones côtières du nord-est de l’Australie. Cette utilisation contemporaine de et d’association avec le Parc marin joue un rôle important dans le maintien de leur culture et il y’a une forte connexion spirituelle avec l’océan et ses habitants.

Elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1981.
(UNESCO et Wikipédia)

                                                                      

                                                                                                                                                                   (devoir-de-philosophie.com)

Présentation des aspects remarquables et de l’intérêt touristique

 Aspect remarquable : Le site contient une grande diversité d’espèces dont plus de 1500 espèces de poissons, environ 360 espèces de coraux durs, 5000 espèces de mollusques, et plus de 175 espèces d’oiseaux, ainsi qu’une grande diversité d’éponges, anémones, vers marins et de crustacés, entre autres.  Le récif comprend quelques 2900 récifs individuels de toutes tailles et de formes couvrant plus de 20 000 km2, y compris les récifs frangeants 760, dont la taille va de moins de 1ha à plus de 10 000 ha et varient en forme pour fournir paysages les plus spectaculaires marins sur Terre. Il existe environ 600 îles continentales, y compris de nombreuses avec des forêts d’arbres géants et des ruisseaux d’eau douce, et quelques 300 cayes de corail et de cayes de sable sans végétation. Une riche variété de paysages terrestres et marins, y compris des montagnes de fournir des paysages spectaculaires.

(tpema.free.fr) et (rocky1986.my.tripper-tips.com)

Intérêt touristique :

Le plus grand parc marin du monde créé  en 1975, compte plus de 1,8 millions d’entrées. La mise en tourisme de la région, qui s’est faite progressivement autour de l’exploitation de cette attraction, n’a pas été uniforme. L’augmentation de la fréquentation de la Grande Barrière par les touristes est ensuite replacée dans le contexte de la croissance du tourisme australien. Enfin l’importance des conditions techniques et du cadre légal de l’accès aux récifs sont envisagés pour expliquer la polarisation actuelle du développement autour des zones de Cairns/Port Douglas et des îles Whitsunday. La Grande Barrière de corail, pôle d’attraction touristique majeur, rapporte chaque année environ 3,5 milliards d’euros contribue à générer quelques 63 000 emplois. (Consoglobe.com et etudescaribeennes.revues.org)


 

    (naturendanger.canalblog.com) et (ushuaia.com)

Synthèse de la présentation

 Nous avons choisi la grande barrière de corail car nous savions que sa beauté était remarquable et cela nous a donné envie de la présenter.

Nous avons eu du plaisir a travailler sur ce sujet car ce site est très intéressant pour nous et nous pensons que cela va attirer les élèves auxquels nous allons la présenter. Lors de la réalisation de ce sujet, cela nous a donné encore plus envie de la visiter un jour.

(australia-australie.com)

L’ouverture sur autres thèmes ou d’autres aspects du site

 L’ouverture d’un autre site va nous mené à évoquer l’île Whitsunday qui se situe en Australie au milieu des côtes du Queensland. Tout comme la Barrière de Corail situé à proximité, Sa faune et sa flore sont très remarquables et contribuent à un fort afflux touristique. Elle fût formée tout comme la grande barrière de Corail durant la fin de l’ère glaciaire. A l’origine l’île Whitsunday est une chaîne volcanique rattachée au continent. Elle offre aussi des paysages splendides qui nous donne envie d’aller y poser nos valises durant les vacances. (Wikipédia)


(voiciunlotus.com) et (tourismwhitsundays.com.au)

Publicités

À propos bourgkourou
Blog d'échange scolaire entre les élèves de Bourg en Bresse et de Kourou.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :